17ème Brussels Jewish International Film Festival (BJIFF 2016)

Le BJIFF 2016 s’est déroulé du 27.02.2016 au 02.03.2016 aux cinémas Galeries et Aventure à Bruxelles. Pour cette dix-septième édition, le festival d’IMAJ célébrait autour du thème « Histoires d’amour et de folies » les liens d’amour sous toutes leurs formes. La folie, soeur jumelle de la passion ou maladie de l’amour bafoué ? Les films présentés interpellaient tous cette question : être aimé sans être écrasé, être aimé dignement, être aimé absolument et … à la folie, forcément !

Au programme, plus d’une dizaine de films (en compétition), sans compter les courts-métrages, lectures rencontres et débats !

  • MAGIC MEN de Guy Nattiv et Erez Tadmor
  • LE DIEU ABSENT de Yoram Ron
  • BABA JOON de Yuval Delshad
  • CHAGALL MALEVICH de Aleksandr Mitta
  • LE DERNIER JOUR D’YITZHAK RABIN d’Amos Gitaï
  • YONA de Nir Bergman
  • CHANTAL AKERMAN DE ÇA de Gustavo Beck & Leonardo L. Ferreira
  • ORANGE PEOPLE de Hanna Azoulay Hasfari
  • DO YOU BELIEVE IN LOVE de Dan Wasserman
  • BULGARIAN RHAPSODY de Ivan Nichev
  • DOUGH de Jonathan Goldschmit

Ci-dessous, le teaser du festival 2016 avec Charlie Dupont.

LE JURY

Lors de ce 17ème BJIFF, le jury longs-métrages était composé de Charile Dupont (président du jury), Diana Elbaum, Michel Kacenelenbogen, Nadia Benzekri, Juliette Goudot et Ariel Wizman.

Le jury courts-métrages, quant à lui, rassemblait Inbal Yalon, Alon Knoll, François Marache, David Hainaut, Léa Lando et David Tomaszewski.

LE PALMARES

Le prix Georges Schnek, récompensant le meilleur film du festival, a été décerné à Nir Bergman pour son film Yona.

La réalisatrice Hanna Azoulay Hasfari s’est vu remettre à la fois le prix du Public et le prix Coup de Coeur pour son films Orange People.

Le prix du meilleur court-métrage a été décerné à Dear God de Guy Nattiv et Erez Tadmor.

Le prix BeTV a été décerné à Dough de Johnatan Goldschmit.

Enfin le prix spécial a récompensé Yoram Ron pour son documentaire Le Dieu Absent.