SIEGI HIRSCH, artisan des relations humaines

Portrait d’un « irréférencieux », éducateur, formateur, thérapeute qui vit pour aider les autres à mieux vivre… Siegi Hirsch a influencé de façon majeure la psychiatrie et la psychothérapie… Pour ne pas subir les problèmes de société, il les devance… Son éternelle soif d’apprendre l’empêche de théoriser son savoir.


L’avis d’IMAJ, par Adolphe Nysenholc

Ce film est un portrait. Il présente un modèle d’homme. Siegi Hirsch est le charisme incarné. Il ne se paie pas de mots. Il prêche d’exemple. Il est la pédagogie en acte. Voilà un rescapé des camps, qui a fait métier toute sa vie de sauver les autres, de faire le contraire de ce qu’on avait fait avec lui. Artisan des relations humaines, il a eu à cœur de cultiver les rapports fraternels dans toute rencontre. Il est devenu un pionnier de la thérapie familiale. Un de ses outils majeurs étaient l’humour, non rire de l’autre dans le mépris comme l’exerce l’esprit d’exclusion, mais rire avec l’autre par sympathie et même de soi pour mettre à l’aise et célébrer un moment de réunion.

Il avait été déporté à 16 ans. Il s’était présenté lui-même à Malines, au début de l’été 1942, répondant à la convocation des nazis, pour préserver sa famille menacée sinon de représailles. Il s’est rendu compte trop tard qu’il avait été lâchement piégé par la circulaire mensongère. Il aura toujours le souci d’être vrai, authentique. Pour échapper à ce travail obligatoire, les hommes ont alors plongé dans la clandestinité. Comme les Allemands n’arrivaient plus à remplir un convoi, ils ont commencé les rafles.

Siegi Hirsch ne fait pas la leçon aux autres au nom du numéro tatoué sur son bras. Il n’instrumentalise pas la souffrance qui l’a marqué. Aux camarades mourants, il avait promis de s’occuper des enfants (pour autant qu’ils auraient survécu), et il a tenu parole. Il fut un directeur d’orphelinats juifs d’après-guerre aimé, adoré. Par son comportement, il éduquait naturellement à la résilience.
Extraordinairement vivant, il crève l’écran. Bâti comme un chêne, au début du film il va toucher un arbre centenaire. Un film à montrer en classe, pour donner aux jeunes la chance de cette rencontre.

Disponibilité du film

Contactez-nous par mail à info@imaj.be ou par téléphone au 02 344 86 69 pour connaître la disponibilité de ce film.