VOYAGE CONTRE L’OUBLI

Les pierres de Breendonk, comme tant d’autres du Patrimoine, ne racontent pas ce qu’elles ont vu ou entendu, ignominies et râles d’agonisants.
Le fort de Breendonk, devenu prison sous le pouvoir dictatorial des SS, c’était la mort ou le transfert vers un camp de concentration.
Paul Brusson et Georges Debléser en témoignent avec beaucoup de pudeur.
Prenons leçon de ces témoignages et n’oublions jamais ce prix payé pour une saine démocratie.


L’avis d’IMAJ, par Béatrice Godlewicz

Difficile et remarquable travail de mémoire réalisé par des jeunes de Chiny-Florenville que ce court métrage produit et diffusé par les Territoires de la Mémoire, avec l’aide du Gsara et du WIP.
Difficile : pour des personnes non préparées à l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale, les 13′ sont un condensé historique et mémoriel. Les témoignages de Georges Debléser incarcéré au Fort de Breendonk, et à Buchenwald, et de Paul Brusson, détenu à Mauthausen (Autriche) en passant par Breendonk, évoquent trop rapidement, la Première Guerre mondiale et l’histoire du Fort de Breendonk, la résistance, les tortures subies, la déshumanisation quand on arrive dans un camp de concentration, les mots S.S., nazi, kapo …
Remarquable : Les images de Breendonk et Mauthausen –  » ce que les pierres ne racontent pas » – sont accompagnées d’une musique douce et calme qui contraste avec le vécu carcéral, la souffrance des deux témoins sur ces lieux.
Et sans doute est-ce là, le message du film : se souvenir que des régimes politiques peuvent nous faire chavirer dans l’enfer et nous marquer d’une cicatrice béante à jamais. Ne pas oublier pour ne pas reproduire.
Le livret qui accompagne le DVD donne des précisions sur les deux témoins, rappelle ce qu’étaient la terreur et les crimes d’une dictature comme celle du IIIème Reich. « Si le chemin de prison en prison vers les camps de concentration était différent, le but et la méthode des S.S. restaient les mêmes, exterminer ce qui nuisait ou s’opposait au régime nazi. »
Sur le site http://mjcf.be/videos/archives-video/voyage-contre-loubli une page discrète est consacrée au voyage des jeunes de Chiny-Florenville à Mauthausen.