ivermectina 6 mg para que es ivermectin order online south africa pastillas para piojos ivexterm dosis thuốc ivermectin 200mg do you ever use topical ivermectin for cattle on dogs oral ivermectin dose for rosacea

17ème Brussels Jewish International Film Festival (BJIFF 2016)

Le BJIFF 2016 s’est déroulé du 27.02.2016 au 02.03.2016 aux cinémas Galeries et Aventure à Bruxelles. Pour cette dix-septième édition, le festival d’IMAJ célébrait autour du thème “Histoires d’amour et de folies” les liens d’amour sous toutes leurs formes. La folie, soeur jumelle de la passion ou maladie de l’amour bafoué ? Les films présentés interpellaient tous cette question : être aimé sans être écrasé, être aimé dignement, être aimé absolument et … à la folie, forcément !

Au programme, plus d’une dizaine de films (en compétition), sans compter les courts-métrages, lectures rencontres et débats !

  • MAGIC MEN de Guy Nattiv et Erez Tadmor
  • LE DIEU ABSENT de Yoram Ron
  • BABA JOON de Yuval Delshad
  • CHAGALL MALEVICH de Aleksandr Mitta
  • LE DERNIER JOUR D’YITZHAK RABIN d’Amos Gitaï
  • YONA de Nir Bergman
  • CHANTAL AKERMAN DE ÇA de Gustavo Beck & Leonardo L. Ferreira
  • ORANGE PEOPLE de Hanna Azoulay Hasfari
  • DO YOU BELIEVE IN LOVE de Dan Wasserman
  • BULGARIAN RHAPSODY de Ivan Nichev
  • DOUGH de Jonathan Goldschmit

Ci-dessous, le teaser du festival 2016 avec Charlie Dupont.

LE JURY

Lors de ce 17ème BJIFF, le jury longs-métrages était composé de Charile Dupont (président du jury), Diana Elbaum, Michel Kacenelenbogen, Nadia Benzekri, Juliette Goudot et Ariel Wizman.

Le jury courts-métrages, quant à lui, rassemblait Inbal Yalon, Alon Knoll, François Marache, David Hainaut, Léa Lando et David Tomaszewski.

LE PALMARES

Le prix Georges Schnek, récompensant le meilleur film du festival, a été décerné à Nir Bergman pour son film Yona.

La réalisatrice Hanna Azoulay Hasfari s’est vu remettre à la fois le prix du Public et le prix Coup de Coeur pour son films Orange People.

Le prix du meilleur court-métrage a été décerné à Dear God de Guy Nattiv et Erez Tadmor.

Le prix BeTV a été décerné à Dough de Johnatan Goldschmit.

Enfin le prix spécial a récompensé Yoram Ron pour son documentaire Le Dieu Absent.