film

ETOILES JAUNES DE MEDITERRANEE (A Matter Of Time)

Titre Original ETOILES JAUNES DE MEDITERRANEE
Titre traduit A Matter Of Time
Réalisateur ANKRI
Serge
Distribution JMT films
Production Double Identité
Année 2005
Format DVD
Durée 52′
Langue Fr.
Musique
Distinction
Interprètes
Résumé Documentaire sur le judaïsme d’Afrique du Nord de 1939 à 1945. Pour la première fois, des témoins de cette époque parlent et témoignent de façon à éclairer sous un jour nouveau, la période noire des juifs d’Afrique du Nord durant la seconde guerre mondiale. Le film “Etoile de méditerranée” sur le thème des juifs d’Afrique du Nord pendant la seconde guerre mondiale, propose de donner pour la première fois la parole aux rescapés de l’occupation allemande en Tunisie, ainsi qu’aux résitants juifs d’Algérie et du Maroc, dont la voix à ce jour n’a pas été suffisamment entendue. Le film tente de montrer quelle a été l’attitude des allemands, des français du régime de Vichy et de rappeler les sombres années vécues par les populations juives d’Afrique du Nord, ainsi que la dimension de la résistance juive dans le dénouement de la guerre. Plus de 60 ans se sont écoulés depuis le débarquement des forces alliées en Algérie et en Normandie, qui aura mis fin à l’une des guerres les plus meurtrières de l’Histoire. Il aura fallu 60 ans, pour que notre regard se porte sur ce qui s’est réellement passé de l’autre côté de la Méditerranée. Ce qui s’est passé n’est pas comparable à la Shoah, mais cette période doit s’inscriere dans le cadre de l’Histoire de la Deuxième guerre mondiale. Urgence donc, parce que les témoins dispartaissent peu à peu sous l’effet du temps qui passe, et qu’avec eux s’en va le souvenir d’une époque révolue…A jamais? This film tells for the first time, the story of the Jewish communities of North Africa (Libya, Tunisia, Algeria and Morocco) during World War II, revealing how, had fate not intervened, it was only “a matter of time” until they would share the fate of their co-religionists in Europe. The film describes the Historical evidence of plans by German and Italian occupiers to carry out “the final solution” far from the shores of Europe.
Diffusion
Droit 0
Festival
Genre
Auteur du Commentaire Samuel Kujas
Commentaire d’Imaj Loin du sort de leurs frères européens, les Juifs d’Afrique du Nord ont néanmoins vécu, pour certains d’assez près, des épisodes marquants et dramatiques de la Seconde Guerre mondiale, des lois raciales de Vichy, à l’arrivée des troupes nazies en passant par le Débarquement allié au Maroc en 1942. Si les Juifs d’Afrique du Nord ont eu un sort fort différent de celui de leurs frères d’Europe, ils n’ont pas tous vécu la même chose, chaque communauté, selon le pays dans lequel elle se trouvait, ayant été confrontée à une réalité différente au cours de la Seconde Guerre mondiale. Les Juifs marocains ont sans doute été les plus épargnés de tous. Ils ont pourtant œuvré dès les années 1930 afin de permettre aux Juifs qui fuyaient l’Allemagne de pouvoir obtenir les papiers nécessaires à une émigration vers les Etats-Unis. Ils ont également été les premiers, en novembre 1942, à voir les Alliés débarquer. La Communauté juive algérienne était, elle, déjà française au moment de la Guerre et, comme telle, s’est vue appliquer la législation raciale de Vichy (perte de la citoyenneté française, exclusion de la fonction publique,…). C’est également la communauté juive algérienne qui aura été le fer de lance de la Résistance en Algérie, participant plus qu’activement à la prise d’Alger, préambule nécessaire à la conquête de l’Algérie par les Alliés. Enfin, le film consacre une partie très importante au sort des Juifs tunisiens, qui aura très certainement été le moins enviable de tous. Eux qui pensaient, après le débarquement allié d’Afrique du Nord, voir bientôt des soldats américains venir les libérer, ils eurent droit à la place à l’arrivée des divisions allemandes venues de Lybie pour repousser les Alliés, à l’occupation et son cortège d’angoisses, de pillages, d’expropriations, ainsi qu’aux rafles et aux travaux forcés. Le film donne la parole à des témoins ayant vécu de près les événements mais également à des historiens qui complètent, enrichissent ou parfois contredisent ces témoignages permettant ainsi au spectateur de se forger sa propre opinion. Si ce documentaire ne cherche pas à comparer le sort des Juifs d’Afrique du Nord à celui des Juifs d’Europe, il permet de se souvenir de toutes les souffrances subies par les communautés juives lors du conflit mondial et permet également de réaliser que pour ces Juifs, cela n’était sans doute qu’une question de temps avant qu’ils ne connaissent le même sort funeste que celui de leurs frères d’Europe. Réalisé par deux Israéliens, le film offre également une conclusion intéressante sur la place qu’a occupée la Shoah dans la construction de l’identité israélienne.

Contactez-nous par mail à info@imaj.be ou par téléphone au 02 344 86 69 pour connaître la disponibilité de ce film.