film

THE ZOOKEEPER’S WIFE (La femme du gardien de zoo)

Titre Original THE ZOOKEEPER’S WIFE
Titre traduit La femme du gardien de zoo
Réalisateur CARO
Niki
Distribution
Production Focus Features
Année 2017
Format DVD
Durée 124′
Langue Ang. version française
Musique
Distinction
Interprètes Jessica Chastain, Johan Heldenbergh, Daniel Brüh
Résumé L’histoire vraie de Jan et Antonina Zabinski, gardien d’un zoo de Varsovie quand éclate la Seconde Guerre mondiale. les animaux sont tués sous les bombardements, envoyés à Berlin ou servent de gibier aux officiers allemands. Jan et Antonina se mettent alors à élever des porcs- officiellement pour les troupes allemandes, officieusement pour nourrir les habitants du Ghetto. Surtout, ils profitent d’un réseau de souterrains reliant les cages pour y cacher des juifs et les faire quitter le pays. Ils sauvèrent 300 juifs emprisonnés dans le ghetto de Varsovie suite à l’invasion des Nazis. Sélection officielle au Festival du film américain de Deauville
Diffusion
Droit 0
Festival UK Jewish FF 2017
Genre
Auteur du Commentaire Agnès Bensimon
Commentaire d’Imaj Tiré du roman éponyme de Diane Ackerman, La femme du gardien de zoo, relate comment, durant les années qui suivirent l’invasion allemande de la Pologne en 1939, Antonina et Jan Zabinski, les gérants du zoo de Varsovie, sauvèrent des centaines de Juifs en organisant leur fuite du ghetto et en les cachant dans ce lieu improbable. Inspirée par cette histoire véridique, la réalisatrice d’origine néo-zélandaise, Niki Caro, signe une reconstitution soignée qui permet à un large public de découvrir ou redécouvrir les actes héroïques du couple, honoré comme Juste parmi les Nations par Yad Vashem. Le film s’ouvre sur des images estivales de la vie du zoo, alors l’un des plus grands d’Europe. Jan et Antonina reçoivent régulièrement la visite du docteur Lutz Heck, chef du zoo de Berlin, zoologiste attitré d’Hitler. Le 1er septembre 1939, la jeune femme et son fils Ryszard assistent choqués au bombardement de Varsovie. Le zoo n’est pas épargné et plusieurs animaux sont tués durant l’attaque, tandis que d’autres s’échappent des lieux. Alors que la résistance polonaise s’effondre, Lutz Heck arrive au zoo, persuadant Antonina de le laisser sauver ses animaux pris comme un «prêt» et en lui promettant de les ramener à Varsovie à la fin de la guerre. L’hiver venu, Heck fait abattre les animaux restants, tirant jouissance du massacre. Lorsque le pouvoir nazi met en place le ghetto de Varsovie pour y parquer les Juifs, le couple va petit à petit mettre en place un projet fou : se servir des installations du zoo – les couloirs souterrains, les cages – pour y cacher des Juifs et les soustraire aux rafles de l’ennemi… Pour y parvenir ils convainquent Heck de transformer le zoo en ferme porcine afin de contribuer à aider à nourrir les troupes allemandes. Heck de son côté cherche un lieu pour ses expériences sur les aurochs et accepte le projet des Zabinski. Jan est autorisé à sillonner le ghetto avec son camion pour récolter les déchets destinés aux cochons. Il réalise alors la gravité de la situation des Juifs, en cache quelques-uns sous les ordures à chaque déplacement. Antonina les accueille dans les caves et souterrains sous sa maison, à l’insu de Heck, malgré ses visites nombreuses et inopinées. Au total, ce seront près de trois cents Juifs qui seront ainsi sauvés. Le 20 avril 1943, jour de l’anniversaire d’Hitler, la liquidation du ghetto commence. C’est le premier soir de la Pâque juive, que les familles réfugiées au zoo célèbrent dans la clandestinité. Jan participe au soulèvement de Varsovie. Blessé par balle, il est fait prisonnier. Antonina reste seule à gérer le zoo, à protéger les réfugiés et à affronter Lutz Heck qui la courtise avec insistance. Alors que la débâcle allemande est toute proche, ce dernier, réalise qu’elle l’a berné lorsqu’elle repousse ses avances. Antonina a tout juste le temps de prévenir ses invités qui s’échappent in extremis. Heck découvre dans les sous-sols de la villa des traces visibles de leur présence. Le film s’achève dans la Varsovie libérée. Jan rentre de captivité et le couple entreprend de réparer le zoo endommagé. A ce jour, il est toujours en activité. Portée par la magnifique prestation de Jessica Chastain, cette fiction menée de manière très classique, suivant la chronologie des événements, peut être vue comme une bonne introduction à l’histoire de la persécution des Juifs durant la Shoah et éveiller la curiosité d’un jeune public.

Contactez-nous par mail à info@imaj.be ou par téléphone au 02 344 86 69 pour connaître la disponibilité de ce film.