GEORGES SCHNEK

Georges Arthur, Baron Schnek, est né à Varsovie le 22 juillet 1924.

Ancien résistant à l’occupant nazi, il fonda dans l’immédiat après-guerre l’Union des Etudiants Juifs de Belgique et aida à la réinsertion sociale de nombreux juifs. Il fut professeur émérite  de chimie et de physique de l’Université Libre de Belgique et enseignait également l’histoire juive dans les écoles du réseau juif ORT.

Il fut l’une des figures importantes de la communauté juive de Belgique. Membre fondateur de la Fondation de la Mémoire Contemporaine , il  s’est battu pendant de longues années pour mettre en place et installer dans la durée le Musée Juif de Belgique à Bruxelles dont il a été le président de 1984 à 2011 et président honoraire de 2011 jusqu’en 2012. Il a aussi été président honoraire du Consistoire Central Israélite de Belgique, vice-président du CA de l’ Institut d’Études du Judaïsme et président d’honneur de ORT Belgique. Il fut président fondateur et ensuite président d’honneur d’IMAJ. Il a consacré sa vie à témoigner et à jouer un rôle essentiel dans la transmission de la mémoire, notamment parmi les plus jeunes. Parmi ses publications nous pouvons souligné son ouvrage Un Jeune réfugié belge dans la Résistance juive à Grenoble publié en 2001 chez L’Harmattan.

Il fut élevé au rang de baron par le roi Albert II en 2001 pour services rendus au pays. Il a reçu de nombreuses distinctions honorifiques belges et étrangères: Grand Officier de l’Ordre de Léopold II, Chevalier de la Légion d’Honneur, médaille de la résistance. Il s’éteint le 18 mars 2012 à l’âge de 88 ans.